La fleur de peau – La Calendule

Aussi connu sous le nom de souci des jardins, calendula et Marigold (attention toutefois, Marigold est utilisé pour la tagete également, 2 fleurs différentes, un seul nom)

calendule_1

Ma rencontre avec la Calendule
Au début de mon intérêt pour l’herboristerie, je suis tombé par hasard sur les herbes aux soins, la compagnie québécoise d’une herboriste qui propose, entre autre, une pharmacie naturelle de départ. Cette pharmacie personnalisée m’a permis d’avoir sous la main une bonne base pour débuter dans un monde encore inconnu. Elle contenait, entre autre, un onguent apaisant à base d’huile de macération de calendule (Pour l’érythème fessier, je ne jure que par cet onguent). J’ai voulu en savoir un peu plus sur cette plante dont je n’avais jamais entendu parlé.

Utilisation
C’est une fleur pour la peau, pour ne pas dire LA fleur pour la peau (quoi que ce serait injuste pour le plantain et la consoude que je connais moins bien). Elle est cicatrisante et anti-inflammatoire. On peut l’utiliser pour des coupures ou des brûlures. Elle est intéressante pour l’acné et l’eczéma. En interne (tisane ou teinture-mère) elle aide à guérir les ulcères.

Chez moi, je l’utilise pour les fesses des enfants (onguent apaisant mentionné ci-haut), après une exposition au soleil et après le bain pour revitaliser la peau (crème maison version enfant / recette à venir), pour soulager les démangeaisons hivernales de mon mari (crème maison version adulte / recette à venir). Bref, c’est une plante de tous les jours pour ma famille.

Elle me fut également utile lors de la varicelle de mon petit viking, en bain en alternance avec l’avoine, en tisane avec le thym (ce dernier est utile pour un boost à l’immunité) et en crème maison plusieurs fois par jour.

Au jardin
J’ai eu la chance de la voir pousser dans mon ma petite jardinière cet été. La calendule résiste bien au froid et à la sécheresse (heureusement vu que j’ai parfois été partie de longue période sans pouvoir les arroser). Idéalement en pleine exposition au soleil et dans un sol riche, mais elle s’adapte dans un sol pauvre aussi.

Pour ma part, je l’ai partie dans ma serre début mai, j’aurais pu la mettre directement en terre au premier dégel. J’ai mis un peu de fumier de poule bio et toutes mes graines ont fleuries pour le bonheur de mes yeux.

 

La Calendule est définitivement l’une de mes fleurs chouchous, constater son action, m’a aidé à me convaincre du bien fondé de mon choix d’étude et observer sa croissance tout au long de l’été m’a permis de faire un peu plus sa connaissance. Cette couleur vive et ensoleillée aura embelli mon gazon un peu tristounet.

Fait intéressant et à essayer prochainement : Son pigment est soluble dans le gras. Elle pourrait être utilisé comme colorant alimentaire naturel. À suivre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s