Sur les bancs d’école – HerbArt1

Il y a déjà deux ans, j’ai découvert l’herboristerie – L’herboriste est un spécialiste des plantes avec une formation incluant plusieurs aspects des soins de santé naturels – Depuis, je cherche à en connaître toujours d’avantage à ce sujet, d’abord par moi-même, ensuite grâce au journal de la Guilde des herboristes et en étudiant à distance chez l’Herbothèque. J’avais déjà un cours de Botanique avec eux, question d’avoir un pied dans la place et de recevoir leur publication, avoir accès aux forums, ect. J’ai fait le grand saut et me suis inscrite à HerbArt1  au début novembre . Le premier pas de la grande aventure.

Voilà déjà 2 semaines que j’ai en main mes livres. Une bonne quinzaine de cahier que j’aimerais parcourir tous à la fois tellement je me sens interpellé par les divers sujets (Romarin, Thym, Basilic, Plantain, Pissenlit, Ortie, Herboriste d’hier à aujourd’hui, Vocabulaire de l’herboriste, ect.). Mon défi personnel c’est 3 mois top chrono pour m’approprier tout ça avant l’arrivé du 2ième trimestre, le 17 février.img_1820Dans le guide de l’étudiant, on propose des sous-objectifs non obligatoire mais vraiment important selon moi afin de mettre en pratique nos connaissances. Ma catégorie Herboriste contiendra les résultats de mes sous-objectifs. Dans cette page on peut déjà avoir un aperçu de ce qui s’en vient pour cette catégorie d’ici février. Au fil du temps j’ajouterai les liens.

  • Tester soi-même 3 plantes durant une semaine au moins:
    Je connais et utilise l’ortie mais j’ai eu envie d’approfondir et d’augmenter ma dose, les résultats sont très intéressant et je les partagerai prochainement, j’ai même eu la « chance » de l’utiliser pour un problème menstruel important.

    Lors de ma lecture en diagonal, le romarin m’a frappé, sa force principale se situant au niveau du système digestif et de l’inflammation. Pour quelqu’un, comme moi, ayant souffert de colites ulcéreuses et étant toujours à risque de problèmes à ce niveau, il sera intéressant de l’essayer de manière régulière. Résultat à venir.

    Le thym s’est imposé de lui-même. Début de mal de gorge et cystite m’ont réveillé la semaine passée, me voilà donc à la tisane de thym, tout comme mon mari ayant un mal de gorge également. 

  • Cultiver ou récolter au moins deux plantes:
    Celui-là me semble moins évident. Le Basilic peut être cultivé à l’intérieur, je vais tenter ma chance cet hiver et partir à la recherche d’un plant de romarin déjà mature. Ou alors je me reprendrai cet été, la récolte de plantain et de pissenlit sera possible en plus de faire pousser quelques plants dans mon mini jardin.
  • Transformer une des plantes:
    À suivre, mon choix n’est pas arrêté. 
  • Faire un plan de jardin.
  • Traiter au moins 3 désordres de santé mineurs.
  • Débuter la création de mon programme de santé.

J’ai déjà hâte de venir noter mes observations personnelles.

Lydia 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s