J’ai oublié d’être fière de toi

Cet article, s’adresse une fois de plus à mon Viking, il s’adresse aussi à toi la maman d’un enfant étiqueté.

Ça a commencé par un groupe de maman, un groupe dans lequel on se bitch pas, un groupe positif qui nous aide à aller de l’avant et à s’accepter. L’une d’elle, s’inquiète concernant les raisons d’un retard chez son enfant. J’ai envie de lui répondre. J’ai envie de lui dire que c’est pas elle. Que ce retard ne caractérise pas la mère qu’elle est ni l’enfant qu’il est. Et plus j’écris, plus je me rends compte que je m’adresse aussi à moi. J’efface, je pleure, j’essaie de remettre mes idées en place, je me dis que j’ai pas rapport, que c’est facile pour moi puisque je ne le vis pas, pis finalement j’appuie sur envoyé.

Mon garçon est probablement surdoué (aucun diagnostique officiel, seulement des constats de différents docteurs qui l’ont côtoyer à l’occasion). Hey c’est hot, ça ! Tsé je peux mettre des photos de ces exploits sur Facebook !

Ce qu’on ne voit pas derrière ces photos, c’est ma peur. Ma peur d’être incapable de le suivre, ma peur de son avenir, de ses choix, de la lourdeur que ça implique pour lui parce qu’on t’en demande toujours plus quand tu es capable d’en faire autant, ma peur qu’il ne connaisse pas ces limites ou encore ma peur que les autres ne le comprennent pas et le bloque, l’empêche et le brime. On voit pas ça parce que le but dans la société c’est d’aller du point A au point B (en l’occurence pour les jeunes d’âge présco, le point B c’est la sacro sainte maternelle et tout ce que tu dois ou ne dois pas savoir faire à ce moment magique où tu as 5 ans) pis si tu y vas à la course on t’encense alors pourquoi avoir peur.

Mais entre ces deux points il y a une tonne d’autres choses tellement plus merveilleuse à voir et à profiter. Et si tu ne te rends pas au B tout de suite mais que t’as vu le C pis le G pis le 8 et le * parce que tu suis TON chemin, ben c’est correct. Mon petit homme atteindra probablement le point B bien avant d’autres, ça lui laissera le temps de s’assoir  en observant les nuages ou encore de revenir en arrière pour marcher avec ses amis ou même de courir vers le prochain point parce qu’il aime ça courir. Et le connaissant, il peut très bien en avoir rien à foutre du B pis s’organiser pour passer à côté. ET C’EST CORRECT !

Pour revenir à ma fierté, on est souvent fiers, en tant que parents, des premiers pas, du premier saut, du premier mot… Pour moi c’est une angoisse, pour une maman avec un enfant qui a un retard c’est aussi une angoisse, j’imagine. Toute les deux, alors qu’on se dit wow bravo, on pense au temps dans mon cas trop vite, dans d’autres cas trop lent.

IMG_2276

À bien y repenser mon homme, je suis fière de toi, pas pour l’âge à laquelle tu as marché, ni parce que tu conjugue tes verbes. Je suis fière de toi parce que tu es généreux, empathique, curieux,  je suis fière pour la complicité que tu développe avec ta soeur et parce que tu veux toujours aider, tu es astucieux et déterminé. Vlad, je suis fière de toi et même si un jour tu décide d’abandonner l’alphabet pour aller vers les symboles, je serai fière de toi !

Je t’aime mon poulet xx

Maman

Le sommeil – cette habitude de vie maltraitée

Les bonnes habitudes de vie, on en parle énormément; nouveau régime, faire de l’exercice,aller plus souvent dehors, etc. Pour arriver à tout faire, on coupe souvent sur le sommeil, se lever plus tôt pour faire son jogging, se coucher plus tard pour passer du temps en couple, ou pour nettoyer la maison. Le sommeil paie le prix fort dans notre vie actuelle. Pourtant, le manque de celui-ci se ressent dans différentes sphères de notre vie.

alarm-clock-1193291_1280En vieillissant, on se rend à l’évidence, impossible de dormir 10h par jour et les enfants nous réveillent souvent la nuit. Après avoir lu l’article de trois par jour publié dans le magazine hiver 2016 et cet article The bees journey sur les biens faits de sa routine matinale, je me rends compte qu’outre les heures de sommeil, il y a aussi la qualité de ce dernier. Comme je ne peux pas travailler sur le nombre de réveils qui appartiennent aux enfants, je me rabats sur la routine m’amenant à trouver les bras de morphée de manière délicate et apaisée. De la même manière, en sortir en douceur m’aide à conserver les bienfaits du sommeil sur mon corps plus longtemps.

Une routine
Le temps pour moi, je le prends maintenant en me levant tôt, de toute façon je récupère plus en dormant de 21h à 5h que de 23h à 7h. Je ne sais pas s’il y a des avantages prouvés sur le corps, mais j’apprécie ceux de Leo Babauta  traduit par Olivier Roland. Au coucher, comme au réveil, je suis une heure sans écrans pour laisser le temps à mon corps de se réveiller avant de l’éblouir.


Au matin, je m’accorde un moment tranquille d’une durée variable avec ma tisane et une doudou, un déjeuner que j’aimerais santé et une petite toilette rapide. Quand, enfin je me sens bien réveillé, je mets une
chanson que j’adore question de me motiver et faire la scission entre la nuit et le jour (Carry on my wayward son ces temps-ci). Mon efficacité est augmentée tout au long de la journée. Parfois, je m’accorde une sieste de 45 minutes en début d’après-midi, si j’en ai la possibilité.

Le soir, après un bon bain avec soin complet du visage, je relaxe, tisane à la main, lumière tamisée une chandelle Blanc soja avec ses odeurs décadentes ou une huile essentielle qui diffuse et je planifie ma journée du lendemain, cette planification me permet de libérer mon esprit pour la nuit, plus besoin de penser à ce que je dois faire demain, il est écrit, je ne l’oublierai pas. C’est tout simple, mais je me réveil en ayant le sentiment d’être reposée, ce qui m’arrivait de moins en moins souvent.

Et la grasse mat’ dans tout ça ? Ce n’est plus un supplice, mais plutôt un petit bonheur de me lever tôt. Parce que depuis que je prends soin de mon sommeil, mon corps et ma santé me le rendent bien.

Et vous, négligez-vous votre sommeil ?

facebook-logo-png-2-0
Pour me suivre sur facebook, c’est ici : Naturelle m’man

Chili sin carne

J’adore la cuisine et je fais rarement deux fois la même recette, ce que mon mari m’a déjà reproché « Quand on aime quelques chose, on est certain de ne plus jamais en manger », ou alors je le cuisinerai tout autrement sans pour autant le réussir aussi bien ou qu’on y retrouve les mêmes saveurs. Voilà pourquoi cette catégorie de « À nos classiques ».

chili_vege_janv2017_01Le chili est très apprécié à la maison. Auparavant, accompagné de Tostitos, d’une tonne de
crème sûre et con carne (avec viande), j’ai décidé de l’utiliser pour un apport en protéines végétales tout en conservant ce côté un peu festif qu’il apporte à notre table. Je suis tout simplement partie d’une base trouvée sur le site de Jamie Oliver et je l’ai adapté selon mes envies. Après quelques essaies je crois avoir trouvé notre tout premier classique, végétarien qui plus est.

L’amaranthe est une graine parente du quinoa, de l’épinard et de la bette à carde. Sa haute teneur en protéines, en vitamines C et son absence de gluten font d’elle une petite merveille à ajouter à nos repas. Cinq fois plus de fer et trois fois plus de fibre que le blé ou le riz et deux fois plus de calcium que le lait, sont également de beaux prétextes pour apprendre à l’utiliser davantage. (1)

Je diminue les saveurs plus intenses parce que c’est pas long qu’on entends que c’est « dégueu » ou trop piquant, je préfère réajuster dans mon assiette avec une sauce piquante, que de voir mes enfants refuser de manger. Mais on pourrait y ajouter du piment fort comme dans l’original.


Ingrédients:
-2 oignons hachées
-4 gousses d’ail hachées
-2c. à soupe d’huile végétale
-5c. à soupe d’épices créoles
-2oz de purée de tomates
-1 tasse de lentilles vertes séchées
-1 ½ tasse de lentilles de corail séchées
-2tasses de pois jaunes
-2tasses de haricots noirs
-1tasse d’amarante
-1 boîte de 796ml de tomates en dés
-1tasse de jus de tomates
-1.2L de bouillons de légumes
-4-5c. à soupe d’origan frais

  1. Dans une grande casserole, faire revenir les oignons et l’ail dans l’huile environ 5 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient translucides.
  2. Ajouter les épices et continuer la cuisson 2 minutes. Vous pouvez mettre un peu d’eau si c’est trop sèche. Mélanger la purée de tomate et cuire pour 2 minutes encore.
  3. Mélanger ensemble les lentilles, pois, haricots et l’amaranthe. Bien rincer à l’eau, égoutter et ajouter à la marmite avec les tomates en dés, le jus de tomates et le bouillon.
  4. Amener à ébullition, réduire le feu et laisser bouillir doucement pendant 1h, en brassant régulièrement. Assaisonner au fur et à mesure.
  5. Lors du service, ajouter l’origan frais.

Je le sers avec des chips de tortilla fait maison (3 tortillas coupées en 6, cuites à 375°C, 10 minutes, tourné à mi temps), du yaourt nature, du fromage et du riz.


 

Bon appétit !
Lydia x

(1) James, Ghillie (2013). Étonnantes céréales Quinoa, kamut, chia et autres grains. Montréal: Les éditions de l’homme, 249p.

Sur les bancs d’école – HerbArt1

Il y a déjà deux ans, j’ai découvert l’herboristerie – L’herboriste est un spécialiste des plantes avec une formation incluant plusieurs aspects des soins de santé naturels – Depuis, je cherche à en connaître toujours d’avantage à ce sujet, d’abord par moi-même, ensuite grâce au journal de la Guilde des herboristes et en étudiant à distance chez l’Herbothèque. J’avais déjà un cours de Botanique avec eux, question d’avoir un pied dans la place et de recevoir leur publication, avoir accès aux forums, ect. J’ai fait le grand saut et me suis inscrite à HerbArt1  au début novembre . Le premier pas de la grande aventure. Lire la suite

Onguent maison pour la peau

Ah l’hiver, l’odeur des poêles à bois chez certain, les bonhommes de neige devant les maison, les chandails de laine…. C’est pour bientôt.

Chaque année c’est la même chose,  mon homme plaque et se gratte au sang. Tout l’agresse. Quant à ma plus vieille, rapidement on remarque de la sécheresse sur ses tibias, ses coudes et ses genoux. Mon bébé et moi, on s’en sauve un peu mieux, mais notre peau mérite d’avoir un peu d’amour quand même. J’ai donc concocté une crème pour toute la famille.

Il y a une version simplifié avec des produits qu’on retrouve dans tout bon magasin naturel mais très très liquide. Pour une version plus solide (quoi que ça reste un onguent mou) et plus efficace, une petite commande pour l’huile de macération de calendule sera nécessaire. Et puis il y a une version strictement pour adulte dû à l’huile essentielle de basilic et aux quantités utilisées. Je travail présentement sur une version vraiment solide, peut-être même plus en crème. J’y reviendrai après la période test avec mon homme.crème pour le corps.jpg
Version simplifiée
60ml d’aloès pur (aloès blanche par exemple la marque Lily of the desert)
5ml de vitamine E liquide
35 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie
15 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

On mélange bien le tout avant chaque utilisation et voilà, le tour est joué.

Version pour toute la famille
60mL d’aloès pur
250mL d’huile de macération de Calendule
10g de cire d’abeille
10mL de vitamine E
30 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie

Chauffer l’huile de macération de Calendule et la cire d’abeille au bain-marie, jusqu’à ce que la cire soit complètement liquide. Hors du feu, ajouter les autres ingrédients. Conserver au réfrigérateur. (J’en laisse un petit pot dans la salle de bain et je rempli au besoin)

Version pour adulte
60mL d’aloès pur
250mL d’huile de macération de Calendule
10g de cire d’abeille
10mL de vitamine E
30 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie
25 gouttes d’huile essentielle de basilic
25 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

Chauffer l’huile de macération de Calendule et la cire d’abeille au bain-marie, jusqu’à ce que la cire soit complètement liquide. Hors du feu, ajouter les autres ingrédients. Conserver au réfrigérateur. (J’en laisse un petit pot dans la salle de bain et je rempli au besoin)

La version pour adulte à une odeur particulière, pas désagréable mais l’ylang-ylang ressort beaucoup, par contre ça s’estompe très rapidement.

Pssst. L’huile de macération de Calendule, je la trouve chez les Herbes aux soins.

Lydia

La fleur de peau – La Calendule

Aussi connu sous le nom de souci des jardins, calendula et Marigold (attention toutefois, Marigold est utilisé pour la tagete également, 2 fleurs différentes, un seul nom)

calendule_1

Ma rencontre avec la Calendule
Au début de mon intérêt pour l’herboristerie, je suis tombé par hasard sur les herbes aux soins, la compagnie québécoise d’une herboriste qui propose, entre autre, une pharmacie naturelle de départ. Cette pharmacie personnalisée m’a permis d’avoir sous la main une bonne base pour débuter dans un monde encore inconnu. Elle contenait, entre autre, un onguent apaisant à base d’huile de macération de calendule (Pour l’érythème fessier, je ne jure que par cet onguent). J’ai voulu en savoir un peu plus sur cette plante dont je n’avais jamais entendu parlé.

Utilisation
C’est une fleur pour la peau, pour ne pas dire LA fleur pour la peau (quoi que ce serait injuste pour le plantain et la consoude que je connais moins bien). Elle est cicatrisante et anti-inflammatoire. On peut l’utiliser pour des coupures ou des brûlures. Elle est intéressante pour l’acné et l’eczéma. En interne (tisane ou teinture-mère) elle aide à guérir les ulcères.

Chez moi, je l’utilise pour les fesses des enfants (onguent apaisant mentionné ci-haut), après une exposition au soleil et après le bain pour revitaliser la peau (crème maison version enfant / recette à venir), pour soulager les démangeaisons hivernales de mon mari (crème maison version adulte / recette à venir). Bref, c’est une plante de tous les jours pour ma famille.

Elle me fut également utile lors de la varicelle de mon petit viking, en bain en alternance avec l’avoine, en tisane avec le thym (ce dernier est utile pour un boost à l’immunité) et en crème maison plusieurs fois par jour.

Au jardin
J’ai eu la chance de la voir pousser dans mon ma petite jardinière cet été. La calendule résiste bien au froid et à la sécheresse (heureusement vu que j’ai parfois été partie de longue période sans pouvoir les arroser). Idéalement en pleine exposition au soleil et dans un sol riche, mais elle s’adapte dans un sol pauvre aussi.

Pour ma part, je l’ai partie dans ma serre début mai, j’aurais pu la mettre directement en terre au premier dégel. J’ai mis un peu de fumier de poule bio et toutes mes graines ont fleuries pour le bonheur de mes yeux.

 

La Calendule est définitivement l’une de mes fleurs chouchous, constater son action, m’a aidé à me convaincre du bien fondé de mon choix d’étude et observer sa croissance tout au long de l’été m’a permis de faire un peu plus sa connaissance. Cette couleur vive et ensoleillée aura embelli mon gazon un peu tristounet.

Fait intéressant et à essayer prochainement : Son pigment est soluble dans le gras. Elle pourrait être utilisé comme colorant alimentaire naturel. À suivre…