Onguent maison pour la peau

Ah l’hiver, l’odeur des poêles à bois chez certain, les bonhommes de neige devant les maison, les chandails de laine…. C’est pour bientôt.

Chaque année c’est la même chose,  mon homme plaque et se gratte au sang. Tout l’agresse. Quant à ma plus vieille, rapidement on remarque de la sécheresse sur ses tibias, ses coudes et ses genoux. Mon bébé et moi, on s’en sauve un peu mieux, mais notre peau mérite d’avoir un peu d’amour quand même. J’ai donc concocté une crème pour toute la famille.

Il y a une version simplifié avec des produits qu’on retrouve dans tout bon magasin naturel mais très très liquide. Pour une version plus solide (quoi que ça reste un onguent mou) et plus efficace, une petite commande pour l’huile de macération de calendule sera nécessaire. Et puis il y a une version strictement pour adulte dû à l’huile essentielle de basilic et aux quantités utilisées. Je travail présentement sur une version vraiment solide, peut-être même plus en crème. J’y reviendrai après la période test avec mon homme.crème pour le corps.jpg
Version simplifiée
60ml d’aloès pur (aloès blanche par exemple la marque Lily of the desert)
5ml de vitamine E liquide
35 gouttes d’huile essentielle de Lavande vraie
15 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

On mélange bien le tout avant chaque utilisation et voilà, le tour est joué.

Version pour toute la famille
60mL d’aloès pur
250mL d’huile de macération de Calendule
10g de cire d’abeille
10mL de vitamine E
30 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie

Chauffer l’huile de macération de Calendule et la cire d’abeille au bain-marie, jusqu’à ce que la cire soit complètement liquide. Hors du feu, ajouter les autres ingrédients. Conserver au réfrigérateur. (J’en laisse un petit pot dans la salle de bain et je rempli au besoin)

Version pour adulte
60mL d’aloès pur
250mL d’huile de macération de Calendule
10g de cire d’abeille
10mL de vitamine E
30 gouttes d’huile essentielle de Lavande Vraie
25 gouttes d’huile essentielle de basilic
25 gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang

Chauffer l’huile de macération de Calendule et la cire d’abeille au bain-marie, jusqu’à ce que la cire soit complètement liquide. Hors du feu, ajouter les autres ingrédients. Conserver au réfrigérateur. (J’en laisse un petit pot dans la salle de bain et je rempli au besoin)

La version pour adulte à une odeur particulière, pas désagréable mais l’ylang-ylang ressort beaucoup, par contre ça s’estompe très rapidement.

Pssst. L’huile de macération de Calendule, je la trouve chez les Herbes aux soins.

Lydia

La fleur de peau – La Calendule

Aussi connu sous le nom de souci des jardins, calendula et Marigold (attention toutefois, Marigold est utilisé pour la tagete également, 2 fleurs différentes, un seul nom)

calendule_1

Ma rencontre avec la Calendule
Au début de mon intérêt pour l’herboristerie, je suis tombé par hasard sur les herbes aux soins, la compagnie québécoise d’une herboriste qui propose, entre autre, une pharmacie naturelle de départ. Cette pharmacie personnalisée m’a permis d’avoir sous la main une bonne base pour débuter dans un monde encore inconnu. Elle contenait, entre autre, un onguent apaisant à base d’huile de macération de calendule (Pour l’érythème fessier, je ne jure que par cet onguent). J’ai voulu en savoir un peu plus sur cette plante dont je n’avais jamais entendu parlé.

Utilisation
C’est une fleur pour la peau, pour ne pas dire LA fleur pour la peau (quoi que ce serait injuste pour le plantain et la consoude que je connais moins bien). Elle est cicatrisante et anti-inflammatoire. On peut l’utiliser pour des coupures ou des brûlures. Elle est intéressante pour l’acné et l’eczéma. En interne (tisane ou teinture-mère) elle aide à guérir les ulcères.

Chez moi, je l’utilise pour les fesses des enfants (onguent apaisant mentionné ci-haut), après une exposition au soleil et après le bain pour revitaliser la peau (crème maison version enfant / recette à venir), pour soulager les démangeaisons hivernales de mon mari (crème maison version adulte / recette à venir). Bref, c’est une plante de tous les jours pour ma famille.

Elle me fut également utile lors de la varicelle de mon petit viking, en bain en alternance avec l’avoine, en tisane avec le thym (ce dernier est utile pour un boost à l’immunité) et en crème maison plusieurs fois par jour.

Au jardin
J’ai eu la chance de la voir pousser dans mon ma petite jardinière cet été. La calendule résiste bien au froid et à la sécheresse (heureusement vu que j’ai parfois été partie de longue période sans pouvoir les arroser). Idéalement en pleine exposition au soleil et dans un sol riche, mais elle s’adapte dans un sol pauvre aussi.

Pour ma part, je l’ai partie dans ma serre début mai, j’aurais pu la mettre directement en terre au premier dégel. J’ai mis un peu de fumier de poule bio et toutes mes graines ont fleuries pour le bonheur de mes yeux.

 

La Calendule est définitivement l’une de mes fleurs chouchous, constater son action, m’a aidé à me convaincre du bien fondé de mon choix d’étude et observer sa croissance tout au long de l’été m’a permis de faire un peu plus sa connaissance. Cette couleur vive et ensoleillée aura embelli mon gazon un peu tristounet.

Fait intéressant et à essayer prochainement : Son pigment est soluble dans le gras. Elle pourrait être utilisé comme colorant alimentaire naturel. À suivre…